Vidéos Expréssions Bonnes Adresses Librairie naturiste Citations Naturisme et Liberté Infos et nouveautés Choix Naturistes Instants naturistes
Art Humour Témoignages Petites annonces Premiere expérience Adolescents et naturisme Famille et naturisme Couleur du monde Vivre au naturel

 

 

MEMENTO DU NATURISTE

 

LE CORPS RETROUVÉ
Tes vêtements ôtés, te voilà toi même c'est à dire NU. Finis le haut et le bas,les parties nobles et les parties honteuses,cachées......
Ton être est un tout indissociable, corps et esprit.

 

LA NUDITE
VIVRE NU en commun se révèle comme L'ASPECT FONDAMENTAL ET ORIGINAL de notre mouvement.
JOIE PHYSIQUE du contact de l'air,du soleil, de l'eau sur la peau,mais aussi sensation de valorisation de son corps.
JOIE PSYCHIOUE faite de vérité et de simplicité dans les relations humaines.

 

 

L'ENVIRONNEMENT
Le NATURISME est né,entre autres, du désir de l'être humain d'harmoniser sa vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature.Il implique la nudité, mais aussi le RESPECT et la DEFENSE de notre cadre de vie.

 

 

 

LA NATURE
Pour bien la respecter, il faut L'AIMER.
Et pour l'aimer,tu dois LA CONNAÎTRE pour la comprendre
Entre l'atome et l'étoile, parmi toutes les formes de vies qui nous entourent,
Sauras-tu trouver ta place?

 

Il est essentiel de sauvegarder ces valeurs si l'on veut continuer à vivre heureux dans les lieux naturistes.
DEFENDONS NOTRE MODE DE VIE !

 

 

 

DÉFENDONS NOTRE MODE DE VIE !
" Sachez qu'un droit, une liberté, ne sont jamais acquis définitivement. Que ce qui était permis hier sera peut-être interdit demain. Ayez toujours ceci à l'esprit. "
Marcel Kienné de Mongeot, les frères Durville, Albert et Christiane Lecoq sont les pionniers du naturisme : c'est grâce à eux que nous avons la liberté de nous dévêtir dans les centres naturistes. Aujourd'hui ce droit si chèrement gagné par ces précurseurs, parfois même au péril de leur vie, est bafoué par certains responsables devenus amnésiques. Et oui ! le naturisme aussi a son devoir de mémoire. L'argent, le commerce n'étaient pas les composants essentiels du mouvement naturiste : il se voulait plutôt hygiéniste et pourvu de vertus thérapeutiques. Si les bienfaits du naturisme pour la santé ne sont plus à prouver, le coté hygiéniste s'est un peu essoufflé. Notre société consommatrice et gaspilleuse néglige l'équilibre de notre patrimoine naturel et ne se soucie guère du rythme biologique de chacun. Sous prétexte qu'une vague de consommateurs du nu à débarqué dans nos centres, doit-on pour autant renier nos valeurs ? L'esprit rigoriste qui animait chaque naturiste digne de ce nom est en train de se désagréger au profit d'un laxisme effarant, cautionné insidieusement par bon nombre de nos dirigeants. Il ne faut pas nous prendre pour des idiots. Les naturistes ne sont pas des innocents délurés, gambadant nus dans les près au moindre rayon de soleil. Et de surcroît, ils ne sont pas non plus des oies que l'on gave sans leur demander leur avis !

ALORS POURQUOI TOUTES CES DÉRIVES ?

" Marcel et sa compagne font partis de ceux qui défendent nos valeurs "

Nudité OBLIGATOIRE

Les centres naturistes sont des lieux pour vivre nu sans que l'on vous remarque : si vous portez un quelconque morceau de tissu, c'est que vous souhaitez être vu et par conséquent voir aussi puisque, sous votre " parure ", vous devenez inaccessible et refusez les valeurs naturistes. Cette intrusion paraît normale à certains et les naturistes devraient l'accepter. D'ici peu, nous aurons peut-être droit aux cacahouètes !

 

AGISSONS ENSEMBLE !
Il faut dénoncer les pratiques de ceux qui veulent détruire l'image naturiste au bénéfice d'un enrichissement personnel ou d'une curiosité estivale. Une personne (ou une famille) qui passe ses vacances pour la première fois en centre de vacances naturiste, arrive avec toute sa panoplie du parfait " textile " et le conditionnement social qui va avec. Elle s'étonne de voir des personnes nues faire du shopping, du sport ou du bricolage… et vivre nu comme on vit habituellement à l'extérieur avec des vêtements. Cette chose est inconcevable. La nudité est le plus souvent associée à des actes précis comme la baignade ou la toilette (et encore !). Ailleurs c'est le paréo, le short ou divers morceaux de tissus : réflexe oblige. Alors pourquoi ces personnes sont-elle là ? Simplement parce qu'elles sont victimes d'une propagande outrancière qui occulte la pédagogie naturiste. Le problème est bien réel.
La nudité ne doit pas être une mode et encore moins un état uniquement physique, mais bien une philosophie de vie avec les valeurs morales et sociales qui y sont attachées. Et si l'on ne dispose pas de ces valeurs, ou du potentiel intérieur pour y accéder, on ne sera jamais naturiste…..
Il ne s'agit pas non plus de transformer systématiquement ces personnes en militants ou en adeptes acharnés mais de leur demander de respecter notre mode de vie dans son ensemble. Hélas, la plupart de ces occasionnels reviennent de leurs vacances avec une image superficielle, voir dégradante, du naturisme. Ils ont vécu le film de leurs vacances sans en comprendre le scénario.
Tant que le nu sera présenté et vendu comme un simple produit commercial, on régressera dans la conception et par conséquent dans l'éthique du naturisme. Dans un centre naturiste, il est difficile pour des naturistes de se trouver au milieu de gens habillés : cela procure un certain malaise, ce qui est également le cas pour les " textiles ". Personne n'y retrouve son compte. Il faut avoir l'honnêteté de dire que dans certaines moyennes ou grandes structures, la nudité est secondaire et peu respectée. Ces centres s'appuient sur une diversité d'activités et de prestations de services, certes de qualités : mais est-ce que l'essentiel du naturisme réside dans un confort purement matérialiste ?
Il serait bon de rappeler à ceux qui enfreignent notre liberté où ils se trouvent et pourquoi. Ceci n'a rien de répressif : c'est un simple rappel des règles de vie naturiste.

 

NON ! Aux voleurs de notre liberté
STOP !
Nous n'avons pas besoin de perturbateurs sans gêne
Nous n'avons pas besoin de curieux qui refusent de se dénuder
Nous n'avons pas besoin d'usurpateurs qui croient mais qui ne sont pas

OUI !
Nous avons besoin de personnes désirant vivre nus simplement
Nous avons besoin de personnes qui s'intéressent à notre mode de vie
Nous avons besoin de respect et pas qu'on nous impose des choix qui ne sont pas les nôtres

OUI !
À la tolérance pour le débutant ayant de bonnes intentions

Alors à qui la faute ? Aux naturistes d'abord par leur laxisme face à de telles situations, mais aussi et surtout aux responsables de centres qui ne manifestent aucune bonne volonté à faire respecter la nudité. C'est vrai qu'il est plus facile d'appâter un " textile " aisé plutôt que de satisfaire un naturiste assidu pour qui la liberté d'être nu est essentielle. Le profit doit être une conséquence de la nudité mais pas l'unique composante de fonctionnement. C'est hélas la seule motivation de certains centres. À nous de les dénoncer sans retenue.
Je terminerai par une note d'optimisme : il existe des centres, clubs ou associations qui pérennisent l'avenir du naturisme avec des idées nouvelles, sans militantisme abusif, sans idées rétrogrades et sans volonté de répression, mais simplement en se souvenant que la condition sine qua non du naturisme est bien d'être nu et de vivre sa vie de naturiste dans des conditions optimales.
Fabrice

PAREO FLEAU NATURISTE

Beaucoup trop de femmes utilisent le paréo comme moyen de dissimulation et non comme simple tissu de protection. Je rappelle que lorsqu'on est naturiste, on n'a rien à cacher et rien à montrer non plus. Se parer signifie que l'on veut attirer l'attention et de surcroît, ne pas respecter les personnes qui vivent nus, sans faux-semblant.
En milieu naturiste, le paréo est donc le vêtement le plus hypocrite qui soit.

 

 

haut de page

 

 ©